... dudy's blog» Blog Archive » Shrink, le psy d’hollywood (2008, kevin spacey)

Shrink, le psy d’hollywood (2008, kevin spacey)

shrink2 thumb Shrink, le psy d’hollywood (2008, kevin spacey)

Que ce passe-t-il lorsqu’un psy tombe en dépression? Voilà donc le synopsis simplifié mais on ne peut plus vrai.
Kevin Spacey joue ainsi le rôle d’un psychiatre de star qui, suite à la mort de sa femme, s’engouffre dans la tourmente de la solitude et du bédo !

Bon, d’un côté on a Kevin Spacey talentueux acteur dont le rôle lui va comme un gant, alors que de l’autre le réalisateur Jonas Pate a un peu de mal à donner de la consistance.

shrink4 thumb Shrink, le psy d’hollywood (2008, kevin spacey)

La vraie qualité du film est dans l’arrière plan, dans les petites histoires annexes qui viennent alimenter la pathétique mélancolie du personnage principal. On retrouve un écrivain qui expérimente le très connu syndrome de la feuille blanche. Il y a aussi le dealer un peu niais.

shrink23 thumb Shrink, le psy d’hollywood (2008, kevin spacey)

Et mon préféré: le producteur sans coeur aux répliques cinglantes

shrink30 thumb Shrink, le psy d’hollywood (2008, kevin spacey)

Au final, on se retrouve devant une comédie qui veut plus critiquer le monde huppé d’Hollywood que démontrer la difficulté rencontrer par la perte d’un être cher. Forcément dans la même catégorie Kiss Kiss Bang Bang me semble bien meilleur.

Je vais lui mettre un 3/10 parce que je suis une grosse salope qui note sévère.

Tags: , ,

Leave a Reply