how to lose friends & alienate people (simon pegg, megan fox)

howtolosefriendsandalienatepeople thumb how to lose friends & alienate people (simon pegg, megan fox)

Force est de constater que malgré un casting impressionnant ce film n’a pas été importé dans nos cinémas français. Pourtant devant la caméra il y a de quoi rameuter les foules. Alors je commence avec megan fox qui assure une part d’audience raisonnable chez les 15-25 ans masculin, simon pegg est censé amener avec lui les fans de Shaun of the Dead, jeff bridges et kirsten dunst quant à eux apportent un certain crédit chez les cinéphiles, et enfin pour les vieux d’la vieille qui se tapaient les X-Files ils pourront retrouver gillian anderson (scully). Enfin tout ce casting est ce qu’on dit dans le jargons largement bankable, et ce même en France. Alors pourquoi ce boycott ?

howtolosefriendsandalienatepeople meganfox thumb how to lose friends & alienate people (simon pegg, megan fox) 

Pour la critique en elle même, par où commencez… Bon, je crois qu’il est important de souligner le côté comique du film, tout le monde s’en doutait avec simon pegg en acteur principal. C’est léger du début à la fin, le scénariste à bien appris ces leçons de 3ème sur le théâtre en exploitant le comique de situation (quiproquos), de gestes (simon pegg en bon anglais fait inévitablement gaffes sur gaffes), de caractère (avec le rôle du méchant directeur par jeff bridges) et enfin de moeurs.

howtolosefriendsandalienatepeoplebridges thumb how to lose friends & alienate people (simon pegg, megan fox)

Aller, attardons nous un peu plus sur ce comique de moeurs qui est le point central du film puisqu’il a pour objectif de tirer une satyre du monde de l’édition people-mondain. En gros il n’est pas sans rappeler le diable s’habille en prada. Le protagoniste tente – en vain – de rester lui-même et de changer le système jusqu’à échouer et donc s’y plié (à l’aide d’un Bender) et par conséquent – oh sans surprise – réussit en laissant de côté ses convictions d’antan. La suite vous la connaissez, prise de conscience et refuge vers l’amour de sa vie ! C’est ici que how to lose friends and alienate people échoue. On aurait souhaité un peu plus de cocasse comme dans The Party avec Peter Sellers, mais queneni 40 ans on passé; son conformisme avec, faisant devenir ce long métrage une comédie de mœurs bien malgré lui.

howtolosefriendsandalienatepeople1 thumb how to lose friends & alienate people (simon pegg, megan fox)

Je voudrais pourtant revenir sur l’interprétation générale des acteurs qui est – sans conteste – plutôt bonne. Même megan fox étonne, certes elle joue au final son propre rôle de midinette s’appuyant sur son physique pour atteindre les hauteurs mais son charme opère comme – même si je risque de faire frémir les puristes – marilyn monroe en femme innocemment fatale. simon pegg est ce qui se fait de mieux actuellement dans son genre, le prouvant une nouvelle fois, RAS donc. Enfin les seconds rôles n’ont que des miettes qu’ils rassemblent tant bien que mal et en font ce qu’ils ont à faire. Dommage jeff et kirsten aurait mérité leur petite scène !

howtolosefriendsandalienatepeopleA thumb how to lose friends & alienate people (simon pegg, megan fox)

Ce que j’en retiens donc c’est un film qui aurait mérité plus de méchanceté face à la presse, plus de remontrance face au statu-quo actuel: je suis l’attaché presse d’une star, je t’offre un article sur mes célèbres protégés mais tu écris ce que je veux ! Au final, si vous voulez juste une comédie pour passer le temps how to lose friends & alienate people est fait pour vous.

  howtolosevockler thumb how to lose friends & alienate people (simon pegg, megan fox) howtolosevockler1 thumb how to lose friends & alienate people (simon pegg, megan fox) howtolosevockler2 thumb how to lose friends & alienate people (simon pegg, megan fox)

Tags: , , , ,

Leave a Reply