bon iver – for emma, forever ago (2007)

forever ago

L’album a une éternité (2007), mais je l’ai toujours boudé. Les raisons sont ultra traditionnelles: buzz, occupé à écouter d’autres albums…

Mais ce dernier mois d’enfermement intérieur m’ont forcé à savourer l’unique album qui n’était en aucun rapport avec la fille en photo.

For Emma, Forever Ago de Bon Iver est en fait un des albums les plus prenant de cette dernière décennie. Un recueil de seulement 9 titres qui, après mure réflexion c’est transformé en album de chevet.
Les compositions sont simples voire répétitives, la voix est d’une tristesse qui me rassure sur ma situation. Pourtant elle est réconfortante et chaleureuse… Je crois que c’est en grande partie à cause de Justin Vernon (le chanteur) que j’ai décidé de cacher mon visage derrière une barbe naissante. Une barrière derrière laquelle je me sens mieux, « un changement d’identité » facilitant la distanciation avec ce qui se caractérise comme un premier amour. Celui qui malheureusement sert de première comparaison.

Je passe les frasques du pseudo lover qui n’a pas pu ingurgité autres choses que des chips et du vin bas de gamme des semaines durant.

Mais quoi qu’il en soit, For Emma, Forever Ago reste une oeuvre hypnotisante, relaxante et poignante. Pour les non-initiés, ce n’est même pas une recommandation, c’est une obligation de l’avoir parmi sa discographie.

Merci Bon Iver tu m’as bien plus aidé que cette maximator…

skinny love
for emma

Tags: , , ,

Leave a Reply