... dudy's blog » 5/10

Posts Tagged ‘5/10’

kick-ass, je dodeline de la tête cousi-cousa

Vendredi, septembre 14th, 2012

kickass kick ass, je dodeline de la tête cousi cousa

“Matthew Vaughn exploite à merveille le potentiel comique de la situation, mais ne renonce pas à mettre en scène un film d’action sanguinolent, qui doit beaucoup à Quentin Tarantino. ” Le Monde

“La première moitié du film (…) est aussi originale que réussie. Mais le comique de répétition fatigue et on finit par se lasser (…) Malgré son titre prometteur Kick-Ass n’est pas assez rentre-dedans pour tenir sur la durée d’un long métrage. ” 20 minutes

“Perhaps I shouldn’t have enjoyed it as much as I did” guardian

A mis chemin entre 300 et iron-man, kick-ass se classe dans la catégorie des plaisirs coupables. On ne s’ennuie pas, on sourit parfois sans jamais rire au éclat; enfin comme la plupart des comédies me direz-vous. Par contre, la photographie saturée vue et revue à la don de m’épuiser depuis que le cinéma indépendant en use et abuse à tort pour créer un univers hipstero-esthétiquo-pompeux. Mis-à-part cela pourquoi pas !

tatie danielle, cette vieille peste

Vendredi, mai 4th, 2012

tatiedanielle thumb tatie danielle, cette vieille peste

“Méchante, sadique et cruelle, telle est Tatie Danielle. En un mot, c’est une emmerdeuse !” avoir-alire.com

“D’ailleurs, cette comédie sera nommée par trois fois aux Césars: César de la meilleur actrice pour Tsilla Chelton, César de la meilleure actrice pour un second rôle pour Catherine Jacob et César du meilleur espoir féminin pour Isabelle Nanty.Le scénario de Tatie Danielle repose sur une idée géniale, à savoir une mamie insupportable, cynique, odieuse, perfide, dont le passe-temps favori consiste à martyriser son entourage.” navetoncinema

chronicle, un début gâché par une fin hollywoodienne

Samedi, avril 28th, 2012

chronicle thumb chronicle, un début gâché par une fin hollywoodienne

“Du coup, le film se termine de façon surprenante en pur blockbuster hollywoodien où des héros s’affrontent à grands coups de fulguropoings et de destructions de gratte-ciel, alors même qu’il avait commencé en chronique lycéenne un peu fantastique…” cinematheque

“Plus qu’une simple histoire de super-héros, Chronicle est avant tout une histoire humaine. Exit actes de bravoure et autres costumes colorés, nos trois adolescents vont d’abord a se redécouvrir eux-mêmes.” leblogducinema.com

“Chronicle will never be mistaken for an artistic breakthrough, but it has a solid gimmick and pieces of it are brilliant.” boston globe

J’aime bien trop le cinéma pour accepter qu’un scénario soit gâché par une fin hollywoodienne. Pourtant chronicle aura enfin su me faire apprécier un film en caméra subjective, là où project x, cloverfield et paranormal activity ont échoué.

1 / 3123