... dudy's blog » comédie romantique

Posts Tagged ‘comédie romantique’

liberal arts, ou le film qui se veut générationnel

Jeudi, janvier 24th, 2013

liberal arts liberal arts, ou le film qui se veut générationnel
liberal arts 2 thumb liberal arts, ou le film qui se veut générationnelElizabeth Olsen / Josh Radnor

 
Play 
[ost liberal arts]

Josh Radner plus connu sous le nom de Ted Mosby nous fait une Zach Braff lui qui, après être le héro d’une sitcom à succès, se redirige vers le grand écran en devenant son propre scénariste, réalisateur et producteur.

Ainsi, Liberal Arts se résume au retour d’un trentenaire dans l’université de ses études qui tombe amoureux d’une étudiante de 19 ans.

(suite…)

ruby sparks, on ne peut créer la femme parfaite eh…

Vendredi, novembre 2nd, 2012

ruby sparks ruby sparks, on ne peut créer la femme parfaite eh...

« Un pur retour au source pour de la comédie indie » Bidule ou Machin

« Ruby Sparks is an extraordinary story. Deep,strong, and sometimes violent, as I like it» A wife

« Ruby Sparks, c’est d’la bombe bébé » Joey Starr

« Dix milles 500 days of summer ne font pas un Ruby Sparks » Newton

 
Play 

Calvin (Paul Dano) est un écrivain en manque d’inspiration jusqu’à ce que son psychiatre lui propose d’écrire sur la fille de ses rêves. Grosse surprise pour Calvin, genre étonnement maximum lorsque Ruby (Zoe Kazan) prend alors forme et devient réalité.

Ruby Sparks ou Elle s’appelle Ruby pour les francophones, c’est un peu mon film de l’année qui doit énormément au duo d’acteurs Dano, Kazan jeunots, et à l’image des camemberts: bien faits. Le scénario, rédigé par Zoe Kazan elle-même, y est pour beaucoup aussi bien que l’on soit à la limite du plagiat de Stranger than Fiction avec ce jeu entre réalité et fiction de l’écrivain.

La magie a sacrément opéré sur moi, enfin le côté enfantin de Zoe plutôt. Et puis l’univers mis en place par Jonathan Dayton, Valerie Faris est aussi attendrissant que celui de leur film précédent (Little Miss Sunshine) que j’adule. Finalement, oh oui ! le couple n’oublie pas sa collaboration avec Nick Urata (leader du groupe DeVotchka qui est à l’origine de la bande son de LMS) lui offrant l’opportunité d’émerveiller une nouvelle fois mes petites oreilles.

Donc gros coup de coeur, Ruby Sparks est un de ces films qui te donnent envie de regarder la générique jusqu’à la dernière ligne.

(suite…)

ma première fois, de l’eau de rose et du cliché à la française

Vendredi, octobre 26th, 2012

ma premiere fois ma première fois, de leau de rose et du cliché à la française

 
Play 
[details 2002]

Passé inaperçu lors de sa sortie (Janvier 2012), ma première fois connait cependant une seconde vie grâce aux réseaux p2p. La chose étant, on a du mal à croire qu’un tel film n’est pas été plus associé à de la com’. Je dois dire que ma première fois à la capacité de devenir LA comédie romantique française des 15-20 ans. La mayonnaise a plutôt bien pris de mon côté avec des acteurs beaux, attachants et franchement pas mauvais, puis une bande son agréable (frou-frou, hooverphonic, dave matthews band, the raconteurs, syd matters), et enfin le scénario à l’eau de rose par excellence.

Alors certes, la critique ne supporte pas ces histoires d’amour clichées mais moi je garde un coeur d’artichaut de fillette de 14 ans qui aimerait croire à l’amour suprême, l’amour immortel, l’Amour quoi !

Bon après, c’est sûr qu’avec l’âge on devient plus cynique ou réaliste, si tu préfères, et c’est vrai que voir des acteurs chier d’la tulipe rouge pendant 1h30 n’est pas l’expérience cinématographique de l’année; mais si on se met dans la peau de l’ado qui rêve naïvement de l’idylle ma première fois a tout pour devenir un film de chevet qu’on regarde en pyjama et entre copines « raph et moi, tu vois, c’est un peu comme Sarah et Zach on est trop méga fait l’un pour l’autre pour la vie jusqu’à la mort ».

Ma première fois c’est un peu le elle est trop bien ou le 10 bonnes raisons de te larguer à la française.

1 / 612345End »