joanna newsom – have one on me (2010)

Mardi, janvier 18th, 2011 by dude

joannanewsom-haveoneonme

Comment ne pas aimer, aimer, aimer, aimer, aimer joanna newsom. La bestiole te sors des albums féériquement parfaits, c’est ennoying !
Armée de sa harpe magique, la brunette te ballade dans son univers enchanté. Les méchants retissants trouveront sa voix trop nasillarde, trop aigue; mais il n’auront pas eu l’immense plaisir de se laisser bercer par ses mélodies minimalistes…
On se blotti lentement dans son lit en laissant divaguer son esprit.

Deuxième meilleur album de la petite après Ys.

Go, go, go pour cet album en 3 cds:

joanna newsom ~ soft as chalk [so recommended]
joanna newsom ~ have one on me
joanna newsom ~ jackrabbits

the roots – how i got over (2010)

Jeudi, septembre 30th, 2010 by dude

theroots

Putain d’envie de changer. Putain d’envie de bouger. Putain d’envie de me modeler.
Je ne sais pas si c’est cette profonde volonté de modification qui m’a tout droit mené vers le nouvel album du groupe mythique The Roots ou s’il s’agit de leur coopération avec Joanna Newsom, mais me voilà à écouter du hip-hop bien ricain.

Un album (how i go over) qui s’est trouvé copié malicieusement sur un disque dur, entre trois albums folk-pop m’intéressant moins que de raison. J’ai choisi le sombre, l’obscure, « l’absurde » du rap. Pourtant Philadelphie en 1987 a formé ce qui produit chez moi une sensation inédite de liberté, de volonté de paraître ce que je ne suis pas !

Les influences jazzy accouplées aux collaborations telles que Monsters of Folks, John Legend et Joanna (que je ne présente plus tellement mon amour pour elle est infini et sans limite) a forgé le 9ème graal du groupe en une oeuvre que mon inconscient a totalement accepté et VEUT !

J’ai pris ma gorgée de sky pur, comme l’avait faite cette jeune étudiante de science po en recherche de crédit, et je me suis lancé dans les 14 titres qui ont libérés en moi une pulsion de bien-être, prêt à oublier ma morale trop petite pour mes futures envies.

Et puis, en y réfléchissant bien. Non le hip-hop rap n’est pas mon style mais je n’ai pas le droit de me limiter à une catégorie musicale qui subit une pénurie dantesque ces derniers temps.

Aujourd’hui The Roots est mon sujet de discussion, demain il deviendra un point de comparaison…

Merci The Roots !

the roots ~ right on (feat Joanna Newsom et déjà présenté dans la #24)
the roots ~ how i got over (feat dice raw)

Je n’apprends rien à personne en donnant ce lien: goulbi goulba.

T’es en manque de mp3 #24 (the root feat joanna newsom & STS)

Mardi, septembre 28th, 2010 by dude

mleaudit

J’aurais voulu écrire un long article sur M le maudit de Fritz Lang mais ma culture cinématographique m’oblige de rester dans les lieux communs qui n’apporteraient qu’une page de plus de médiocrité sur le sujet dont le net regorge.
Je vous le recommanderait simplement chaudement en accompagnant cet article d’un titre qui allie la douceur mélancolique et féerique de Joanna Newsom au rap de The Root.
Cette sélection ne sera alimentée que d’un titre pour témoigner de la puissance de celui-ci:

the root (feat joanna newsom & STS) ~ right on (je n’ai pas encore parcouru l’album how i got over encore mais ça ne devrait pas tarder)